Eric Aubier

Information sur l'artiste

Eric Aubier

Eric Aubier est l’archétype rare et précieux du musicien créatif et hyper sensible.

Eric Aubier : le nouveau visage de la trompette.

Biographie

Eric Aubier entre à 14 ans dans la classe de Maurice André au CNSM de Paris et demeure à ce jour le plus jeune diplômé de l’institution avec 3 premiers prix. Des études de piano puis d’harmonie dans la classe de Pierre Lantier complètent sa formation. Il est lauréat des concours internationaux de Prague, Toulon et Paris avec plusieurs prix et reçoit en 1979 la médaille de la ville de Paris des mains de Jacques Chirac.
Après avoir obtenu son baccalauréat avec mention, Eric Aubier est nommé soliste à l’Orchestre de l’Opéra de Paris par Rolf Liebermann. Il n’a encore que 19 ans. En 1995, le nombre de ses engagements le conduit à se consacrer exclusivement à une carrière de concertiste international et de professeur. On peut régulièrement l’entendre sur les scènes de Radio-France, Pleyel, Gaveau, Chamber Music Society of Lincoln Center (New York) (en 2003 il a interprété le concerto Brandbourgeois n°2 de Bach en retransmission live sur une chaîne TV nationale américaine), les festivals de Comminges, Auverssur Oise, Monte-Carlo, Vézère, Lieksa (finlande), Hamamatsu, Tokyo (japon), Taïpei, Kaoschung (Taiwan), Seoul, Jeju (Corée du sud) et joue sous la baguette de nombreux chefs : Chung, Kantorow, Van Beek, Foster, Robertson, Bender, Bilger, Sanderling, Mac Millan…
Eric Aubier se produit en musique de chambre aux côtés de Thierry Escaich, Jean-Jacques Kantorow, Jean-François Heisser, François Leleux, Patrick Gallois, Alexeï Ogrintchouk, Benoît Fromanger, Pascal Gallet, Olivier Vernet, Alain Moglia, Jacques Mauger, Michel Becquet, Sergeï Salov, Elizabeth Vidal, Didier Vérité, Hans Gansch, Mattias Höfs et les ensembles de cuivres Canadian Brass, Spanish Brass, Epsilon, Magnifica... Mais aussi dans le monde du jazz avec Hervé Sellin, André Ceccarelli, Claude Bolling et Ricardo del Fra.
Très impliqué dans le développement du répertoire de son instrument, il est le trompettiste privilégié de nombres de compositeurs de premier plan, qui lui dédient et confient la création de leurs œuvres : Nicolas Bacri (concerto n°2), Thierry Escaich (Exaodi, Elégie, Tanz fantaisie, et Résurgences commande de l’orchestre de Bretagne), Betsy Jolas (EA), Carlos Grätzer (Aura, commande de Radio-France – Festival Présences), Martin Matalon (Trame V, commande de l’Orchestre National de Lorraine), Charles Chaynes… et fait revivre les plus belles pages de la musique française du 20ème siècle : Ohana, Jolivet, Tomasi, Françaix, Schmitt, Hubeau, Enesco, Delerue, Sancan, Désenclos, Jevtic, Charlier…
En France comme à l’étranger il est perçu comme un de ceux qui perpétuent le mieux la tradition française des vents, incarnant en quelque sorte un « nouveau visage de la trompette ». Eric Aubier obtient son Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur 1er nommé en 1981. Après avoir enseigné au conservatoire de Ris Orangis en 1981 il est nommé en 1982 à l’ENM de Montreuil.
En 1992 Francine Aubin l’appelle au poste de professeur de trompette au CRR de Rueil-Malmaison et reçoit la médaille de la ville de Rueil Malmaison cette année là des mains de son maire Jacques Baumel. Eric Aubier enseigne également à la Royal Academy of Music of London où il est professeur invité depuis 2008.
La direction de la musique l’a plusieurs fois missionné pour diriger les préparations aux épreuves du D.E et du C.A.
Il donne régulièrement des Masterclasses à : Juilliard School of New-York, Curtis Institute de Philadelphie, Bloomington University of Indiana, Chicago Northwestern University , UCLA en Californie, Conservatoire de Montréal, Seoul National University et Hanyang university en Corée, Conservatoires de Madrid, d’Alicante, et de Valence en Espagne, de Lisbonne et Porto au Portugal.
Il est également invité au japon très souvent :Tokyo Geddai University, Sakuyo University, Okayama, Osaka, Hiroshima et Hamamatsu ainsi qu’à Lieksa en Finlande, Taipei, Seoul, Shanghai, Buenos-Aires, Caracas, Bogota, Santiago du Chili, Belgrad, Budapest, Moscou…
Eric Aubier est devenu le plus éminent représentant français invité à siéger régulièrement aux jurys des concours internationaux : Munich (ARD), Paris (Maurice André), Toulon, Porcia (Italie), Markneukirchen (Allemagne), ITG USA, Lieksa (Finlande), Jeju (Corée du Sud), Budapest (Hongrie), Moscou, Belgrade... Des concours nationaux portent aujourd’hui son nom en Colombie et au Chili.
Sa discographie compte une centaine d’œuvres, publiées par les firmes, Sony Classical, Arion / Pierre Vérany, Calliope, Mandala, Bis, Accord / Universal. Le CD « La Trompette Française » reçoit Diapason d’Or, Recommandé par Classica, 4 étoiles du Monde de la Musique et sélection talents de la Fnac.
Son enregistrement chez Calliope de Tanz Fantaisie de (et avec) Thierry Escaich reçoit le Grand Prix des Lycéens de la Lettre du musicien et Musique Nouvelle en Liberté. En 2003, son enregistrement Résurgences le concerto pour trompette d’Escaich (Arion) obtient la note 10 et est « Recommandé » par Répertoire et par Classica. Sa gravure du Concertino de Skalkottas (Bis) est également « Recommandé» par Répertoire et se distingue dans la revue Gramophone. En 2004 il enregistre Trame V , le concerto pour trompette de Martin Matalon avec l’Orchestre National de Lorraine, pour la firme Accord /Universal. Eric Aubier a enregistré l’intégrale des œuvres pour trompette du compositeur Ivan Jevtic.
En 2009, la sortie du coffret « Les vents français » par Sony Classical fait évènement. Le Cd « Tanz fantaisie » avec Thierry Escaich et le CD « Ballade Impressionniste » avec le pianiste Pascal Gallet ont vu le jour en 2010 chez Indesens. En 2012 l’intégrale des œuvres d’henri Tomasi ainsi que le nouvel enregistrement du concerto de Tomasi avec l’orchestre de la Garde Républicaine sont parus. Un nouvel enregistrement des concertos d’Arutunian et de la Rapsodie in Blue de Gershwin, toujours avec la Garde Républicaine et son chef François Boulanger est sorti à l’automne 2013 au même moment que sa tournée au Japon avec cet orchestre.
Pour 2014 l’enregistrement des concertos de Planel, de Karol Beffa, d’Arvo Pärt, de Jan Raats et de Chostakovitch sont en préparation.

Retour en haut

Yamaha Music Members Europe

Yamaha Music Members Europe

Pour enregistrer vos produits, vous inscrire aux newsletters et nous faire part de vos centres d'intérêts.